Abécédaire

Termes de A à Z


Allège

Partie du mur situé en dessous d'une fenêtre.

Architecte

Il s'agit d'un professionnel assuré, inscrit à un Tableau régional de l'Ordre des Architectes, dont la mission de base, va des études préliminaires à l’assistance aux opérations de réception des ouvrages.

L’architecte est chargé par le client, appelé maître d’ouvrage, de concevoir le projet architectural. Ce projet définit par des plans et documents écrits l’implantation des bâtiments, leur composition, leur organisation et l’expression de leur volume ainsi que le choix des matériaux et des couleurs. Outre l’établissement du projet architectural, l’architecte est compétent pour intervenir à tous les niveaux d’un projet, de la conception à la réalisation des travaux :
- choix du terrain
- conception
- expertise
- évaluation économique
- montage financier
- démarches administratives
- appel d’offre
- suivi du chantier
- réception des travaux

Le montant de ses honoraires est librement négocié entre vous et l'Architecte. Le contrat que vous allez signer avec votre architecte doit préciser son mode de rémunération, ainsi que le montant de ses honoraires.
La rémunération de l’architecte dépend essentiellement de trois facteurs :
1. du coût de l’opération
2. de sa complexité
3. de
Il est impossible de connaître le coût exact de la construction, tant que les entreprises consultées n’ont pas présenté leur devis.

En conséquence, une clause du contrat d’architecte peut stipuler que si le coût de réalisation dépasse une marge dite "de tolérance" entre le montant estimé des travaux et le coût total réel, la rémunération de l’architecte initialement prévue est diminuée. Les honoraires peuvent être calculés suivant trois modes principaux : l’étendue et de la difficulté de la mission que vous lui avez confiée.

1- la rémunération au forfait
Elle s’applique de préférence lorsque la mission est bien définie à l’avance, mais que le projet de construction ne l’est pas. C’est la solution la plus souvent retenue pour une mission complète.

2- la rémunération au pourcentage du coût des travaux
Nul n'a le droit de se faire appeler "Architecte" s'il n'est inscrit sur la liste dite "Tableau de l'Ordre des Architectes". Pour savoir si votre maître d'oeuvre est Architecte ou non, il vous suffit de téléphoner à l'Ordre des Architectes (0596 71 11 96), sinon de consulter le site : www.architectes.org. La vocation de l’architecte est de participer à tout ce qui relève de l’aménagement de l’espace et plus particulièrement de l’acte de bâtir. L'architecte intervient sur la construction, la réhabilitation, l'adaptation des paysages, des édifices publics ou privés, à usage d'habitation, professionnel, industriel, commercial, etc. Son concours est obligatoire pour l'établissement du projet architectural faisant l'objet d'une demande de permis de construire (sauf pour les cas dérogatoires prévus par l'article 4 de la loi sur l'architecture). L'architecte répond aux attentes de chaque usager en veillant au respect de l'intérêt collectif.

3- la rémunération à la vacation horaire
Elle s’applique à des missions courtes et bien définies, comme une consultation, une mission de conseil ou d’expertise. Ces différents modes de rémunération peuvent également être combinés entre eux. (Source : www.architectes.org) Cette formule ne peut s’appliquer que lorsque la mission et le projet de construction sont parfaitement connus à l’avance ; le montant du forfait est alors défini avant que la mission ne débute. Lorsque la surface de construction est inférieure à 170 m2, la rémunération au forfait est habituellement utilisée.

Architecture


Avant-programme

C’est un document écrit qui permet :
- de fixer vos objectifs ;
- d'estimer vos capacités financières ;
- de prévoir votre planning prévisionnel de l'opération

Avenant

Document écrit établi pour modifier ou compléter les clauses primitives d'un contrat.

Bureau de Contrôle

Spécialistes de la construction dont le travail est de contrôler la bonne exécution des ouvrages afin de permettre aux assurances de prendre en charge la construction.

Bande de rive

Bandeau fait d'une planche de bois placée à l'extérieur, en bout de couverture, afin de cacher certaines pièces de charpente. Il sert souvent de support de fixation aux gouttières.

Barbacanes

Ouvertures pratiquées dans un mur de soutènement afin de permettre à l'eau qui est derrière le mur, de s'évacuer. L'absence de barbacanes et de drain en amont peut amener à la destruction d'un mur de soutènement du fait de la poussée de l’eau.

Bardage

Revêtement vertical destiné à la protection des façades, réalisé souvent en matériau de couverture (tôles par exemple), et mis en place par fixation mécanique.

Bardeaux

Petits éléments ressemblant à des tuiles, pouvant être utilisés en revêtement extérieur de façades ou comme couverture de toiture. On les appelle spécifiquement "essentes" quant ils sont en bois.

Béton banché

Béton coulé entre des coffrages verticaux (banches) en métal ou en bois.

Cahier des charges

Document qui régit les droits et obligations des parties concernées (maître d'ouvrage, entrepreneur et constructeur). Ne pas confondre avec le "cahier des charges du lotissement" et le "règlement de copropriété".

Cahier des clauses administratives générales (C.C.A.G.)

C'est un document qui fixe les clauses administratives applicables à une généralité de marché de bâtiment. (Généralement utilisé sous cette appellation dans les marchés publics).

Cahier des clause administratives particulières (C.C.A.P.)

Ce document complète le C.C.A.G. en fixant les clauses administratives propres à une opération déterminée.

Cahier des clauses techniques particulières (C.C.T.P.)

Autrement appelé DESCRIPTIF DES TRAVAUX., document qui énumère les conditions techniques de réalisation de l'ouvrage, et décrit les travaux à exécuter. Ce document est nécessaire pour la passation de TOUS les marchés.

Caution bancaire

Convention dans laquelle une personne (banque, établissement financier, ...) s'engage personnellement à remplir les obligations du vendeur ou du constructeur, en payant les sommes nécessaires à l'achèvement des travaux ; en remboursant les sommes dues au titre de la retenue de garantie.

Closoirs

Sortes de joints placés entre les ondulations d'une tôle et les murs de façade. Ils servent à empêcher les chauve-souris de pénétrer dans la sous toiture. Utile et nécessaire.

C.O.S. (Coefficient d'Occupation des Sols)

Il s'agit d'un coefficient de densité d'habitation qui permet de connaître la Surface Hors Oeuvre Nette (S.H.O.N.) maximale autorisée sur un terrain. Cette SHON sera la surface maximum que vous pouvez construire sur le terrain. Voir à "SHON".

Certificat d'Urbanisme

Sa demande est obligatoire si vous voulez vendre ou acheter un terrain. C'est un document extrêmement utile, qui est obtenu en faisant une demande auprès de la mairie de la commune où se situe le terrain, et qui permet de savoir ce que vous pouvez construire sur votre terrain ou si une opération précise peut être réalisée.

Chaînage

Elément de liaison généralement en béton armé, ceinturant l'ensemble des murs d'une construction dans leur partie haute.

12345»

Votre CAUE est aussi sur Facebook !!!

04/07/2017

Aimez et visitez notre page
Page relayant les actions de sensibilisation, et d'information du CAUE mais aussi toute l'actualité liée au cadre de vie en Martinique et en France.

Reçevoir des conseils en architecture gratuitement

04/07/2017

Vous construisez, renovez ou aménager...Vous pouvez consulter un architecte-conseiller au siège du lundi au vendredi sur rendez-vous.

Renseignements :

PERMANENCES EN MAITRISE DE L’ENERGIE

04/07/2017

Le CAUE propose des consultations en Maitrise de l'énergie, sur rendez-vous  au siège du CAUE, du lundi au vendredi matin de 9 à 13 h et les lundi, mardi et jeudi après-midi de 14 à 17 h.
Contactez Jérémie Brena au 0596 70 17 60


Renseignements :