Les termites : Les connaître, les repérer pour bien traiter sa maison

 

Avant de se retrouver dans les charpentes de nos maisons, les termites à l’état naturel vivent dans les forêts. Ils n’aiment pas la lumière. Dans les forêts, ils se retrouvent sous les écorces des arbres morts. Il y a plus de 2 300 espèces de termites recensées sur la planète. Le bois est à la fois leurs maisons et leur garde-manger : elles y trouvent la cellulose dont ils se nourrissent et l’absence de lumière pour y résider.

Il faut savoir que les termites, jouent un rôle de recyclage dans notre écosystème. En l’absence de termite, il y aurait eu bien plus de bois mort dans nos espaces boisés (forêts). Malheureusement dans notre société, l’Homme est « dérangé » par leurs actions et prend des mesures contre eux. Les termites vivent en société très organisée, autour de rois et de reines. Chaque termite à son rôle à jouer au niveau de la termitière.

De quoi se compose une termitière ?

Les termites en général sont aux services de la reine, le roi reste auprès d’elle en permanence afin d’assurer le renouvellement des troupes, les ouvrières elles sortent afin de chercher la nourriture, les soldats eux montent la garde et sont aussi nourris par les ouvriers…Dans la termitière, les nymphes transportent les œufs dans les chambres d’éclosions. Enfin, les nourrisses alimentent les larves qui viennent de naître.

Dans nos territoires d’outre-mer, nous avons les variétés suivantes :

Les variétés de termites qui créent des galeries « cordonnets » ce sont les :

A NOTER : Les termites se nourrissent et recherchent la cellulose, qu’ils trouvent dans les bois et ses dérivés : Papier, ouvrages (livres), bois d’œuvre dans l’habitat. Les termites ne se nourrissent pas de plastique ni de maçonnerie…mais s’en servent pour circuler à l’abri de la lumière.

Hétérotermes

Comment les repérer à la maison ?

Leurs galeries sont bien visibles si l’on fait un examen attentif des lieux. Celles-ci constituent un indice certain de présence des termites. L’entrée à l’intérieur du bois se fait presque toujours par les parties en contact avec les maçonneries, les extrémités encastrées, etc., si bien qu’il est impossible de la voir de l’extérieur. Les termites respectent toujours la surface extérieure du bois qui peut d’ailleurs être réduite à l’épaisseur d’un parchemin. Ils dévorent l’intérieur et, de préférence, les parties les plus tendres des cernes annuels, ce qui donne au bois attaqué, sous la pellicule externe, un aspect feuilleté.

À l’intérieur, les termites circulent dans des galeries libres de sciure dont ils cimentent les cheminements avec du ciment de terre mâchée. Les galeries apparentes sont faites de débris et d’excréments agglomérés avec de la salive. De la même manière, ils peuvent aussi construire de véritables stalactites ou stalagmites. Le mode d’invasion des termites se fait par voie terrestre (galeries), lors de l’essaimage, ou encore par apport dans l’habitation de bois contaminé (bouturage) (bois de récupération notamment).

Il faut noter que l’humidité et la chaleur favorisent le développement des termites.

Nasutitermes

Pour vérifier sa maison, on sonde le bois avec un outil pointu : la surface reste souvent intacte, mais l’intérieur est creusé de petites galeries, tapissées d’un ciment identique à celui des cordonnets. L’outil qui est utilisé par le diagnostiqueur s’appelle : un poinçon, préconisé par le législateur. Les termites peuvent aussi être repérées par des méthodes de détection acoustique qui sont très fiables. Les termites souterrains, peuvent se trouver de 30 à 50 mètres de profondeur.

 

Comment traiter ?

Pour reconnaitre et savoir la présence ou pas de termites chez vous, rapprochez-vous d’un professionnel certifié à la reconnaissance d’agents biologique du bois (Un expert diagnostiqueur). Il réalisera un diagnostic parasitaire (termites) et déterminera le type de termites ou autres agents biologiques du bois en présence chez vous. Une fois le rapport rédigé, il faudra vous rapprocher d’un applicateur, une société réalisant les traitements appropriés en raison du type de nuisibles en présence. Quand ils « attaquent une maison », c’est parfois plus d’un million de termites qui petit à petit mangent tout ce qui est à base de cellulose. Ce type de diagnostic est obligatoire pour toutes transactions immobilières.

Sources : termites-guadeloupe.com – Internet

 

 

 

Calendrier des permanences

Télécharger le calendrier des permanences

Newsletter logotype Kaz pawol